Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 08:31

Ce film d’après ce que nous en savons,  entend retracer les événements sanglants qui ont frappé la région de Sétif en Algérie le 8 mai 1945.

Il va certainement nous proposer  une vue tronquée des vraies raisons de la répression qui a frappé les insurgés tueurs de femmes, enfants et  vieillards.

J’avais déjà par un texte précèdent expliqué comment ces sauvages avaient tué mes grands parents paternels.

La réalité des évènements est la suivante. Un nationaliste Algérien qui brandissait une pancarte avait été tué par un policier. Voila ce qui a déclanché des émeutes meurtrières contre les non musulmans de la région.

Pour un homme tué par un policier, des milliers de personnes ont perdu la vie.

Souvenez-vous, de ce scénario ou des jeunes fuyant la police dans nos banlieues, en octobre 2005,  l’un d’eux perd la vie.

Nous avons subi des émeutes pendant de nombreux jours.

La police en région Parisienne et en force a difficilement maintenu l’ordre.

Mais à Lafayette, village ou je suis né, l’armée, pour répondre à la demande de Monsieur SOLELIS l’administrateur de la commune mixte du GUERGOUR dont le siège se trouvait justement à Lafayette. L’armée avait pris position dans le village pour éviter les massacres.

Mais un avocat musulman du nom de BENABID Yousef, avait demandé à l’administrateur le retrait de l’armée pour éviter, selon ses dires, la tension que cette présence occasionnait.

L’armée partie du village, les massacres ont commencé, c’est comme cela que mes grands parents ont été tués. J’avais oublié de parler de ce jeune cousin de 11 ans du nom de Lévy. Le malheureux venait d’avoir son certificat études primaires. Il s’était à la vue de cette foule vociférante et haineuse réfugié auprès d’une famille musulmane amie de ses parents. Il a été massacré dans le caniveau devant la maison ou il s’était réfugié.

Ce n’est qu’après ces massacres de civils innocents que la répression a commencé. L’armée Française revenue au village avec à sa tête le Général DUVAL a punit les émeutiers.

Mais c’est toujours pareil, ils attaquent, pillent, tuent et lorsque la riposte vient, ils crient au secours.

Ils n’ont jamais tort, ce sont ceux qui répliquent qui sont les agresseurs. Souvenez vous de Gaza, pendant des années, ils ont lancé des roquettes sur le sud d’Israël. Israël a répliqué, il est l’agresseur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard ATLAN
commenter cet article

commentaires

lafayettois 08/10/2016 23:22

Mr ATLAN je me souviens parfaitement de vous quant vous étiez à Bougaa. Je me soviens de votre maman et aussi de votre papa.C'étaient des gens bien, de meme que vos soeurs et de votre fréres. SALAUT

lafayettois 08/10/2016 23:23

je voulais écrire Salut bien a vous