Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 12:38
 

Dans le courant de la semaine, il m’a été donné d’entendre, sur les ondes d’une radio communautaire juive, les propos d’un avocat.

Que nous contait-t-il, simplement un cauchemar. Souvenons-nous, ce jeune disc jockey Sébastien Sellam dit  Lam C, assassiné à coups de couteau, dans le sous-sol de l’immeuble où il habitait
Son assassin se prénommait Abdel, il était rentré chez lui après avoir commis un acte des plus barbares, tuer quelqu'un avec un canif,  imaginez-vous la rage et la violence qu’il a dû déployer pour tuer « son ami » avec un canif et une fourchette. Le jeune Lam C considérait Abdel comme son ami.
Mais que nous disait donc cet avocat ? Eh bien que l’assassin avait bénéficié d’un non lieu.
Un non lieu, après avoir sauvagement assassiné une personne ! Cela ne vous révolte-t-il pas ? 
De plus nous apprenons que la signification de ce jugement s’était faite au mois d’août. Les principaux protagonistes étaient en vacances, personne n’a pu interjeter appel.
Cet avocat nous expliquait, qu’il se pourvoyait en cassation.
Mais surtout, que l’assassin qui tente de se faire passer pour malade mental écrit à la mère de Sébastien pour lui présenter ses condoléances et lui enjoindre de ne pas le poursuivre en justice.
Un vrai cauchemar, pour cette maman, que l’assassin de son fils nargue.
Mais nous devrions, nous Juifs, commencer dans ce pays, à nous habituer à ces situations intenables. Souvenons-nous, il y a quelques mois, la Cour d’appel administrative de Paris confirmait un jugement du tribunal administratif qui ordonnait la réintégration de deux élèves, arabo-musulmans du lycée Montaigne à Paris, dont l’un avait été exclu pour antisémitisme par le conseil de discipline du lycée.
Ils s’étaient en effet acharnés contre un élève de confession juive. Ils en avaient fait leur souffre douleur avec force de coups et d’injures antisémites, pendant plusieurs mois.
Après la réintégration de ses bourreaux, c’est l’élève juif qui avait dû changer d’école.
Il nous faudra peut-être bientôt songer à changer de pays.

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 16:49

   Muslims-in-London-1.jpg  Muslims-in-London-3.jpg  Muslims-in-London-4jpg.jpg  Muslims-in-London-7pg.jpg  Muslims-in-london-9.jpg 

Comment comprendre ?

Ils étaient, pour la plupart, arrivés dans les pays d’Europe, qui les ont accueillis comme demandeurs d’emploi ou d’asile.

Dans ces pays d’Europe, ils ont bénéficié, d’une liberté qui n’existe généralement  pas dans les pays d’où ils sont issus. L’Europe, à n’en pas douter, leur a offert un niveau de vie de loin supérieur à ce qu’ils connaissaient.

Les responsables politiques de nos pays pensaient benoîtement, que ces populations s’intégreraient ou que leurs enfants le feraient.

Puis un jour, un journal danois s’amusa à publier des caricatures de Mahomet. Dans de nombreux pays des manifestations furent organisées. Et stupéfaction, les photos qui furent prises à Londres par exemple, sont la preuve qu’une haine terrible anime ces populations.

Pour des caricatures publiées par un journal. Ces populations profèrent de terribles menaces à l’encontre de toute l’Europe.

Comment comprendre cela, ou encore, quelles sont les raisons qui font que de jeunes Anglais d’origine pakistanaise, ou encore de jeunes Maghrébins, aient été jusqu’à se faire sauter, mourir, pour tuer des Européens  qui eux se rendaient à leur travail ou vaquaient tout simplement à faire des courses ou se promenaient.

faut Il vraiment que la haine de l’occidental soit terrible.

Comment, maintenant que nous avons la preuve que des religieux fanatisent toute une population, comment se fait-il que nos responsables politiques, ne prennent pas les mesures urgentes et nécessaires pour éviter que demain le plafond ne nous tombe sur la tête

Partager cet article
Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 14:13

Raymond Barre ou la maladie de l’antisémitisme.

 

 

Oui, il ne faut pas en douter, notre ancien premier ministre est atteint de cette terrible affection.

Le patient, peut, la plupart du temps, en cacher les symptômes, mais à l’occasion d'une crise, il ne peut contrôler  le flux d’insanités sortant de sa bouche.

 

 

Il ne peut s’empêcher de laisser paraître ce qui occupe le fond de son esprit. C’est ainsi que bien involontairement, ce malade  avait déclaré que d’innocents Français, passant dans la rue, avaient été atteints lors de l’attentat contre la synagogue de la rue Copernic. A ses yeux ceux qui étaient visés, ceux qui étaient dans la synagogue,  n’étaient pas, ou pas vraiment Français, puisque Juifs.

 

 

Nous avions pensé à l’époque que c’était un malheureux lapsus, mais c’était en réalité le fiel qui suinte logiquement de la bouche des personnes atteintes par  cette maladie.

 

 

Il a en effet déclaré que Bruno Gollnisch  était une personne respectable. Il est normal de voir que les personnes atteintes de cette maladie, ne soient en rien dérangées par les personnes atteintes par  cette même affection. Bruno Gollnisch nie la Shoa. Il n’y a là, rien d’anormal ni de répréhensible aux yeux de Raymond Barre.

 

 

Il persiste, c’est normal, a défendre un autre antisémite notoire. Maurice Papon. Raymond Barre déclare avoir témoigné lors du procès de ce dernier et l’avoir défendu. Il dit avoir parlé du temps où Maurice Papon avait travaillé avec lui et qu’il avait été un homme de grande valeur.

Oui, Raymond Barre intervient en tant que témoin de moralité en faveur d’un criminel de guerre en faisant fi de ce qui était reproché a Papon. Pour Raymond Barre, c’était broutille, en bon fonctionnaire, Papon avait fait ce qui lui était demandé par le gouvernement français de Vichy et les nazis, dresser les listes de Juifs à envoyer à  la mort. Raymond Barre en aurait certainement fait tout autant, pour lui rien d’anormal, il est malade.

 

 

L’une des caractéristiques de cette affection est la propension aux hallucinations. Raymond Barre en est affecté, c’est indéniable. Nous avons entendu ce malade évoquer la présence d’un lobby juif, qui, selon ses dires, tenterait de le faire passer pour antisémite. Les malades souffrant de cette affection refusent généralement d’admettre qu’ils en sont atteints. Ils développent des phobies qui les poussent à imaginer qu’une foule malveillante tente de les atteindre.

 

 

Cette maladie étant contagieuse, il faut que très vite, ce malade soit isolé. Je suggère qu’un asile soit vite construit pour y mettre Raymond Barre et les personnes qui seraient atteintes de la même maladie. Cela pour que la paix règne dans la cité. Les propos d’une telle gravité dans la bouche d’un ancien premier ministre de la République peuvent avoir de très graves conséquences.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 14:11

Actualité | France Le FIGARO

Tarik Ramadan brièvement interpellé à l'aéroport de Roissy

JEAN CHICHIZOLA.
Publié le 13 mars 2007
Actualisé le 13 mars 2007 : 08h20
Il aurait insulté à deux reprises une fonctionnaire de police. 
Tarik Ramadan se souviendra de son dernier passage en France. Citoyen suisse, cet intellectuel musulman, critiqué notamment en France pour ses déclarations sur la lapidation, se trouvait dimanche soir à Roissy-Charles-de-Gaulle, en transit pour Londres.
De source policière, Tarik Ramadan aurait emprunté un itinéraire non autorisé avant
qu'une fonctionnaire de police le lui fasse remarquer. Il aurait alors insulté à deux
reprises la jeune femme, qui a porté plainte. Tarik Ramadan a été interpellé et placé
en garde à vue par la police aux frontières. Il est poursuivi pour « outrage ».
Relâché, Tarik Ramadan aurait reconnu les faits et a été convoqué le 6 avril par le
 parquet de Bobigny après reconnaissance préalable de culpabilité.
Une femme a osé s'adresser à lui. Lui qui considère les femmes comme des incapables.
 Lui qui considère qu'une femme doit être lapidée si la charia le prescrit.  
Comment cette femme,  portant uniforme, dotée d'une autorité, a t-elle osé lui déclarer qu'il ne pouvait emprunter le chemin qu'il voulait. C'était à n'en pas douter
pourlui, beaucoup trop violent.
Il l'a par deux fois insultée.
J'espère sincèrement que le juge qui devra juger, ne faillira pas. Il faut que ce semeur de haine  paie chèrement.
Lui qui depuis très longtemps fanatise les jeunes musulmans Français et se moque de ses interlocuteurs ne dévoilant et ne reniant jamais ce qu'il a vraiment  dans la tête.

 

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 14:09

Quatre ans après, Villepin de retour à New York.

Il est retourné à New York, jouer le grand sage, celui qui s’était opposé à l’intervention américaine en Irak.

Il est fier et heureux de pouvoir dire : Je vous avais dit qu’il ne fallait pas y aller.

Mais ce qui est vraiment grave, c’est la position qu’il défend au sujet du Darfour. Alors que les USA et la Grande Bretagne prônent un renforcement des troupes des Nations Unies pour protéger les malheureux décimés par les djandjaouis, ces islamistes à la solde du gouvernement de Khartoum qui ont pour mission  de chasser ces populations noires de leur territoire.

Les images ainsi que les récits qui nous parviennent des survivants sont difficilement supportables.

Une intervention rapide de forces aptes a protéger ces pauvres gens est indispensable. C’est pourquoi, la position de notre gouvernement et celle du sieur  Villepin  qui s’opposent à l’envoi de troupes au Soudan peut être qualifiée de non assistance à malheureux en danger de mort.

Notre ministre des Affaires étrangères, sait que pour plaire à  beaucoup de nos compatriotes, il ne faut surtout pas se mêler des affaires des autres. Mais comment continuer à prôner la négociation face à des fous sanguinaires qui suppriment une vie sans plus de remord que lorsque nous cueillons une fleur.

La position de Villepin est  comparable à celle d’un policier qui connaissant un tueur d’enfants proposerait de négocier avec lui. Nous sommes exactement dans cette situation au Darfour, mais nos diplomates font mine de considérer cela comme un conflit ne concernant pas les Français.

Nous pourrions alors nous demander, pourquoi notre diplomatie ainsi que nos compatriotes sont si sensibles aux souffrances du peuple palestinien, l’exprime et vont même jusqu’à prendre partie. N’avons-nous pas vu,  José Bové, aller servir de bouclier humain pour Arafat. Il savait bien, le bougre, que rien ne lui arriverait face à l’armée d’Israël.

Mais la réalité est bien triste, nous avons d’un côté les islamistes, cette internationale de la terreur qui tétanise nos dirigeants et de l’autre une population de misérables qui tente malgré tout de survivre à l’indifférence du peuple de civilisés que nous sommes.

La France a peur de l’islam, elle évite de prendre partie contre les musulmans. C’est pourquoi nous voyons nombre de nos compatriotes prendre partie pour les Palestiniens.

C’est triste, mais notre pays mène la politique de lâcheté qui convient si bien à beaucoup de nos compatriotes.

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 14:06

Les sauvages et l’inculture
 

 

Le peuple juif fête Pessah pour commémorer la libération de ses ancêtres du joug des pharaons. Le peuple juif faisait escale en Egypte et chaque année, les Juifs par la célébration de cette fête remercient Dieu de les avoir libérés de cet état d’esclave.

S’il est un peuple qui honnit l’esclavage, c’est bien le peuple d’Israël.

Pour les enfants d’Israël, soumettre une personne ou un peuple à cet Etat, relève du sacrilège.

Et pourtant, il existe des gens, sans culture ni intelligence qui profèrent de monstrueuses contrevérités et déclarent que les Juifs auraient pratiqué l’esclavagisme.

Il en est un, qui peut être descendant d’esclave, qui absout les véritables esclavagistes qu’étaient les Arabes. Puis déclare que c’étaient les Juifs.

Ses ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes en entendant de telles insanités.

Ils doivent se demander combien ce malotru de Dieudonné a été payé par les descendants d’esclavagistes pour proférer de tels mensonges et stupidités.

 

Partager cet article
Repost0