Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 06:30

Un jeune beur de 15 ans avait utilisé la voiture de ses parents pour aller faire une virée avec deux autres jeunes.

 

Ils roulaient sans feu lorsqu'ils ont été pris en chasse par une voiture de police.

Des jeunes normalement élevés se diraient merde pas de chance et s'arreteraient.

Mais de jeunes beurs a qui la haine de la france de sa police et de toute autorité a été enseignée, ces jeunes sont pris de panique et commettent les plus grosses bétises.

 

Ce qui est difficile a comprendre et admettre, c'est la gestion de ce genre de problème par nos autorités.

Des responsables de la justice, de la police, du gouvernement, montent au créneaux pour affirmer que le comportement des policiers a été irréprochable.

 

Nos responsables montrent par ces déclarations qu'ils craignent cette partie de la population. Ils évoquent des rumeurs qui pourraient travestir les faits et enflammer les esprits. La peur de l'émeute est tout à fait visible.

 

Nos politiques ne devraient pas oublier qu'en toutes circonstances la loi doit être respectée. Que notre pays n'a progressé que parce que les voyoux et bandits savaient que la police et la gendarmerie veillaient.

 

Mais depuis quelques temps, ce sont nos policiers et gendarmes qui ont peur.

Il leur est demandé de stopper les émeutiers en évitant surtout d'en blesser ou tuer l'un d'eux.

 

Alors que c'est tout le contraire qui devrait être fait. Ceux qui utilisent des armes à feu contre nos forces de l'ordre devraient payer le prix du feu.

 

Nous voyons bien que les opérations de police menées après les émeutes ne donnent rien. Il est impossible dans ces situations de guerre civile de savoir qui a tiré. Le traitre à la cause sait parfaitement qu'il y laisserait la vie.  

 

 

La situation est très grave. Nos autorités se montrent incapables de gérer ces problèmes.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard ATLAN
commenter cet article

commentaires