Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 12:07

Les Français ne sont-ils pas tous égaux devant la loi ?
Il nous a été donné d’observer ce que nous pouvons qualifier d’émeutes, de
sérieux troubles à l’ordre public.
Les premiers troubles était l’œuvre de nos compatriotes musulmans. Ils
déclaraient ne pas accepter la mort de l’un des leurs. Cet homme, un braqueur
récidiviste avait été tué par la police, qui avait riposté aux tirs de ce
braqueur.
Les seconds troubles, ont eux été causés, par nos compatriotes désignés par le
terme « gens du voyage ».
Ces derniers déclaraient ne pouvoir  accepter le décès d’un homme de leur
communauté. Cet homme a été abattu par des gendarmes lors d’un contrôle routier.
Je ne mets pas ce texte en ligne pour qualifier la gravité de ces évènements,
ils sont l’un comme l’autre inacceptables et très graves.
Non, ce qui me pousse a écrire ce texte est l’injustice criante avec laquelle
ces deux affaires sont traitées par notre gouvernement.
Les fauteurs de troubles musulmans, personne n’en parle. L’ensemble de nos
médias, journaux et télévisions  ne traitent que superficiellement ce sujet.
Mais ce n’est absolument pas la même chose pour les « Gens du voyage » Ils  sont
subitement devenus intéressants. Leur sujet  est
abondamment commenté et traité par l’ensemble des journaux et télés.
Notre Président de la République a même parlé des problèmes posés par les
comportements de certains parmi les gens du voyage.
Pourquoi une telle stigmatisation d’un coté et un black-out total de l’autre
une telle sévérité est surprenante. Je crains que ces mesures n’aient qu’une
seule finalité:
Les notations des instituts de sondage et l‘électorat.
Vouloir,à tout prix garder le pourvoir,  en faisant mine d‘ignorer le plus
important des problèmes,  nous amènera, à coup sur, le FN . De plus les musulmans radicaux

prennent de l'assurance et seront encouragés dans leur conquête de la France.








Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard ATLAN
commenter cet article

commentaires