Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 19:19

La France est-elle une démocratie ?

 

A cela, il nous faut malheureusement répondre, pas vraiment.

Une véritable démocratie dispose d’une information libre et pluraliste. Ce dont nous ne disposons nullement. J’ai, pendant de longues années, habité la Belgique.

De 1972 à 1990. En ce temps là, les belges, disposaient déjà, sur le plan de l’information, d’une quantité importante de chaînes de  télévision. Les chaînes dont ils disposaient étaient toutes les chaînes des pays Européens. Ce qui permettait de vérifier recouper les informations. Lorsque je regardai l’une des trois chaînes dont disposaient les téléspectateurs français, je remarquai un manque réel de diversité.  Il est indéniable, que dans notre pays, il existe une véritable entente entre les journalistes et les hommes et femmes politiques ou nos autorités. Pour illustrer ce que je souhaite vous faire comprendre, souvenez vous du nuage de Tchernobyl, l’ensemble de nos journalistes, pour respecter les instructions du lobby nucléaire, nous avaient collectivement indiqué que le nuage s’était arrêté aux frontières du pays.

Ou encore, jamais aucun d’eux ne s’était laissé aller à nous parler de la fille que François Mitterrand avait eue avec une autre femme que la sienne. Est-il nécessaire d’évoquer les divers « suicides » dont personne n’a jamais essayé de comprendre. Oui tous respectent « le c’est bon pour le pays »

Mais cela nous mène à une classe politique jamais renouvelée. Comment, en fin de compte, ne pas comprendre l’abstention lors des élections. Mais malgré cette abstention les élus sont souvent reconduits.

 

Cette classe politique qui entretient ou entretenait des liens douteux avec les nombreux dictateurs arabes. Ils vilipendent  Israël, l’état démocratique duquel ils ne peuvent attendre aucun bakchich, par contre, ils honorent et respectent les dictateurs, souvenons nous des liens des parents de Madame Alliot  Marie et  de Ben Ali le président tunisien déchu. MAM avait  même, au début de cette révolution, proposé d’y envoyer nos policiers expérimentés pour mater cette révolution. Par contre, cette même Madame Michèle Alliot Marie avait donné pour instruction à cette notre police de ne pas poursuivre les délinquants dans les banlieues, pour éviter les bavures disait-elle. Imaginez qu’elle bavure aurait été commise si notre police était intervenue, pour mater ce printemps tunisien. Mais la pauvre, elle ne pensait qu’à protéger les intérêts que ses parents détiennent ou détenaient en Tunisie. Par contre, essayons de penser aux pauvres gens habitant les banlieues et subissant la loi des voyous.  

Souvenez vous, que Kadhafi a été autorisé a planter  sa tente au beau milieu de l’hôtel Marigny. Comment voulez vous que les jeunes des banlieues respectent notre pays qui se soumet de cette façon aux provocations des chefs de bandes et aux dictateurs les plus fous.

 

Le peuple avait voté contre la constitution européenne. Mais le traité de Lisbonne a été adopté malgré notre opposition. Bien entendu,  rien ne nous a été expliqué, nous ne pouvions comprendre.

 

Mais, le plus grave, tous ces politiciens qui nous avaient promis le bonheur avec l’Euro, ne savaient même pas ce qu’ils faisaient. Pour comprendre,  une banque nationale gère les finances d’un pays. En cas d’inflation, par exemple, le crédit est limité, cela pour réduire la demande. En réduisant la demande,  les prix baissent.

Mais ces apprentis sorciers, nous ont doté d’une banque centrale européenne.

Rendez vous compte, gérer l’ensemble des finances des pays qui composent l’Europe.

C’est exactement comme si l’on avait conçu un costume à taille unique et qu’il ai été imposé à des personnes de taille différentes. Ce costume ne va bien qu’à l’Allemagne.

Notre presse a beau incriminer les Grecs, ils n’ont, les pauvres, aucune responsabilité dans le désastre qui nous attend tous.

Mais les hommes et femmes politiques, responsables de ce fiasco, ont encore le culot de nous proposer leur candidature.

 

Je vais arrêter, de peur de vous convaincre, que nous ne vivons pas dans une vraie démocratie, loin de la !

Partager cet article

Repost 0
Published by B.A
commenter cet article

commentaires