Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 11:48

Les gens qui croient en Dieu, ne sont pas sans savoir qu’il est le créateur de toutes personnes et de toutes choses.

 

Dés lors, comment pouvoir penser que Dieu qui est créateur de tout homme et de toute femme puisse accepter que l’on insulte l’une de ses créatures.

 

Si Dieu l’a créé, c’est que cette créature est son œuvre. Qu’il est le seul à pouvoir disposer de son sort.

 

Comment croire que l'on puisse le satisfaire lorsque l’on enseigne la haine des hommes ou des femmes, quels qu’ils soient. Ils existent, ils sont son œuvre. Quel est l'homme qui peut  décréter que cet homme ou que cette femme est  mécréant ? Puisque Dieu est tout puissant, il lui appartient de juger cet homme ou cette femme.  

 

Comment surtout penser qu’il puisse accepter que certains ôtent  la vie à d’autres en l’invoquant. Je plains sincèrement ceux qui commettent des attentats suicides. Ils arrivent devant Dieu en ayant commis la pire des choses avoir tué  plusieurs innocents à la foi.

 

Comment ceux qui se laissent enseigner la haine par les suppôts du diable, peuvent en assassiner d’autres. N’est-il pas clair, qu’ils se sont laissés berner, pour satisfaire les machinations d’êtres malfaisants.

 

Une religion basée sur la haine, une religion qui pense avoir à dominer le monde n’est pas une religion de Dieu.

Si Dieu ne voulait qu’une religion, il ne fait aucun doute qu’il le ferait.

Les hommes qui se laissent enseigner le contraire doivent comprendre qu’ils sont dans l’erreur. Comment de jeunes Français peuvent-ils croire aller se battre pour Dieu en allant tuer des créatures de Dieu en Syrie ? 

 

Comment des jeunes femmes peuvent aller s'offrir à des soldats en croyant satisfaire Dieu, cela encore en Syrie ?


 

Dieu ne peut se réjouir que lorsque l’ensemble de ses enfants vivent en paix.

Si cela était accepté, beaucoup de conflits seraient résolus.   

Partager cet article

Repost 0
Published by B.A
commenter cet article

commentaires