Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 08:30

 

 

Nous avons des musulmans qui crient, qui pleurent, pour nous prévenir des dangers de l’Islam.

Pour vous convaincre de cette terrible vérité, je vous propose de lire le texte rédigé par Mohamed Hilout dit Pascal et de regarder la vidéo de Wafa Sultan.

Wafa Sultan pleure pour ses sœurs restées sous le joug de cette religion. Elle pleure en nous implorant de ne pas faire de concessions sur nos modes de vie, sur nos libertés.

 


 

Elle décrédibilise Mahomet en expliquant qu’il était pédophile et explique pourquoi l’adoption est bannie en Islam.

Il avait décrété cela pour pouvoir épouser sa belle fille.

Nous avons aussi à déplorer d’horribles attentats. Des guerres civiles dans beaucoup de pays musulmans. Des islamistes qui brûlent notre code civil.

Des prières dans les rues malgré l’interdiction, des femmes qui continuent, malgré la loi, à porter le voile. Tout pour nous montrer qu’ils ne respectent pas nos lois, qu'ils ne respectent que la charia qu'ils placent au dessus de nos lois.   

Mais nous avons encore dans le pays, des hommes et femmes politiques qui persistent  et font des concessions à cette religion. Nous avons des idots utiles qui n'y connaissent rien et qui persiste a nous présenter cette religion comme religion de paix. Mais en réalité l'ensemble de ces gens hypotèquent gravement l'avenir de nos enfants. Il faudra qu’un jour ils aient à rendre des comptes.

 

 

C’est parce que j’aime les musulmans que je ne peux pas aimer l’Islam !

En tant que Français d’origine marocaine, je suis devenu, au cours des 30 dernières années, un farouche opposant de l’islam, même si mes parents sont musulmans. J’en suis arrivé à la conviction que la libération et l’émancipation des musulmans en Europe, comme partout ailleurs dans le monde, ne sera possible que lorsque nous auront pris la liberté de critiquer l’islam. L’islam est totalement opposé à la liberté individuelle. L’islam est inconciliable avec les principes d’égalité et de fraternité. Liberté – Égalité – Fraternité, principes fondamentaux de notre contrat social et plate-forme de notre vivre-ensemble en France.

C’est parce que les enseignements de l’islam n’ont que peu de respect pour les êtres, que nous ne pouvons avoir un quelconque respect pour le Coran et les enseignements du prophète Mahomet. Une nouvelle ère des Lumières, au profit de nos concitoyens musulmans, est plus que jamais nécessaire. C’est parce que tant de musulmans vivent aujourd’hui en Europe, que  l’islam n’est plus uniquement une affaire de musulmans. Ce qui opprime et handicape nos concitoyens et nos voisins immédiats, ne peut nous laisser indifférents.

C’est parce que les prescriptions et les interdictions de l’islam conduisent à une ghettoïsation, à une exclusion sociale des musulmans que j’ai résolument décidé de m’attaquer à l’islam. L’islam, à travers ses enseignements et ses pratiques quotidiennes les plus basiques, empêche l’intégration des musulmans en France et dans toute l’Europe. Les principes de l’éducation islamique, ici-même, n’est pas conciliable avec la liberté individuelle, avec l’égalité de tous les êtres, qu’ils soient hommes ou femmes, qu’ils soient croyants ou non-croyants. L’islam se définit comme la révélation et le dernier mot d’Allah qui charge tous les musulmans de faire en sorte que l’islam domine comme unique religion dans le monde.

Dès les tout débuts de son histoire, l’islam est intrinsèquement lié aux conquêtes territoriales. Conquêtes réalisées non seulement par les Arabes (les Sarrasins comme on les appelait en ces temps-là), mais aussi par d’autres peuples passés sous domination islamique. Aussi longtemps qu’il s’agit de répandre l’islam, tous les moyens, pacifiques ou violents sont bénis par le Coran.

Tant que les musulmans n’ont pas officiellement et solennellement remis en question les principes fondateurs de la religion islamique, il est à craindre que certains musulmans y aient recours en faveur de l’islam et restent donc un réel danger pour leur voisinage. Le djihad armé et la conquête font partie intégrante de l’islam. Ils  ne sont nullement une invention d’illuminés ou de ceux qu’on nomme habituellement « islamistes ». Par conséquent, aucun bouc émissaire et aucun sacrifice de terroristes ne peut racheter l’islam de ce qu’il est et de ce qu’il a toujours été.

L’islam n’est pas conciliable avec les Droits humains. C’est une doctrine religieuse et une pratique remontant à Mahomet qui prône la guerre contre les infidèles, mais aussi contre les juifs et les chrétiens. Tant que l’islam sera considéré comme Vérité absolue et définitive, révélée par Dieu à une partie de l’humanité, il y aura danger que des musulmans s’y conforment et représentent ainsi un réel danger pour leurs concitoyens et pour leurs voisins.

Pascal Hilout, né Mohamed

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by B.A
commenter cet article

commentaires