Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 16:49

LE MONDE | 16.02.08 | 12h49  •  Mis à jour le 16.02.08 | 12h49

Le Danemark a connu sa cinquième nuit de troubles, vendredi 15 février, durant laquelle des groupes de jeunes ont mis feu à des voitures, des conteneurs à ordures et à une école, à Copenhague, ainsi que dans plusieurs villes danoises. La police a noté que les incidents étaient d'intensité moindre que les nuits précédentes, notamment suite aux appels au calme lancés par des imams ou à l'action de voisins qui filment les émeutiers, mais elle s'attend à un week-end tendu.

 

Nous aurions pu,  en lisant ce titre, nous demander, mais qui sont ces jeunes ? pourquoi cette tension ?.

 

Ouf, ils nous disent quand même, que les incidents étaient d’intensité moindre que les nuits précédentes, notamment suite aux appels au calme lancés par des imams. Ah voilà enfin un peu d’explication. Cela nous aide a comprendre qui ils sont.

 

Mais maintenant nous allons essayer de comprendre pourquoi ?

Ils commencent par nous dire que tout est parti de Norrebro, un quartier difficile de la capitale Danoise. Où la police a renforcé ses contrôles. Cette police quand même.

Puis ils continuent,  Des émeutes y avaient déjà eu lieu en mars et en octobre 2007 suite à la fermeture d'une maison pour jeunes. Dans la nuit de vendredi à samedi, au moins sept voitures ont été incendiées. Onze adolescents ont été interpellés, et les pompiers ont été accueillis par des jets de pierres. A Arhus, dans l'ouest du pays, cinq jeunes d'origine étrangère ont été arrêtés, notamment pour violences contre la police. Au moins une douzaine d'incendies ont été recensés. A Odense, deux jeunes de 16 ans ont été interpellés alors qu'ils étaient en train de mettre le feu à une école.

 

C’est drôle, cela nous rappelle ce que nous avions déjà vu dans nos banlieues. Des voitures, des écoles, incendiées. La police et les pompiers accueillis par des jets de pierres.

 

 

Et puis ils essaient de noyer le poisson. Ils nous disent.

La situation est confuse, car plusieurs problèmes se superposent : tensions sociales dans les milieux issus de l'immigration, révolte contre le comportement de la police jugée raciste et violente, réactions à la recrudescence de contrôles antidrogue.

 

Mais ne pouvant y échapper, ils finissent par y arriver et nous disent : Ou exaspération contre la nouvelle publication des caricatures de Mahomet. Un millier de musulmans de l'organisation islamiste Hizb-ut-Tahrir ont ainsi manifesté calmement, vendredi après-midi, à Copenhague contre la publication des caricatures, alors qu'au même moment, à Gaza, plusieurs milliers de manifestants défilaient contre le Danemark. Après l'opération de police qui a déjoué, mardi 12 février, à Arhus, la tentative d'assassinat contre un caricaturiste auteur du dessin de Mahomet avec un turban en forme de bombe, dix-sept quotidiens danois ont publié ce dessin en guise de solidarité.

 

La seule vérité est celle là : Des assassins arrêtés pour avoir voulu assassiner Kurt WESTERGAARD le caricaturiste auteur de la caricature nous montrant Mahomet avec une bombe en guise de couvre chef.

 Mais on lit aussi qu’il y a eu des manifestations contre le Danemark à Gaza aussi. Ce qui nous confirme bien, que les Gazaouis sont des arabes musulmans. Qui ne se soucient absolument pas d’être des Palestiniens mais veulent surtout que l’Islam triomphe sur le monde.

 

Je pose la question suivante. Lorsque une personne souffre d’une maladie, qu’elle refuse de reconnaître les causes de sa maladie ou de se soigner. Eh bien, elle finit par en mourir. Ou alors le traitement pour la soigner devra être terrible. C’est à cela que nous mènera cette volonté de ne pas vouloir reconnaître ce qui se passe en Europe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard ATLAN
commenter cet article

commentaires